Belle Journée en Perspective.

Publié
joe-1
jo-mick
ari

Sous ce label générique, trois photographes, David Cosset, Jean-Luc Mabit et Alain Bali, ont réalisé en pleine explosion punk des images importantes qui sont exposées régulièrement, ont fait l’objet d’un livre, I am a Cliché, chez Baudoin, et sont montrées ces temps-ci à l’expo Europunk de la Cité de la Musique. J’ai réalisé ensuite, avec Alain Bali au Leica, un livre consacré aux élections de Miss nues. C’était une idée d’Alain. Il existe une version numérique de ce travail intitulé Miss You et référencé sous le nom d’Alain Bali. Cherchez sur le net, vous trouverez. Ci-dessous la préface au livre I am a cliché dont sont extraites les trois images ci-dessus.

Clichés.

Poupées d’amour fléchées au curare génétique, vraies larmes de cristal dans un bunker de skaï, rockers périphériques piquouzés au larsen, faunes amboliques titubant sur la terrasse à Camden, cheveux piétinés sous le calypso nazi, génuflexion monstrueuse des zombis lacérés au boogie, pantins robotiques du vortex parlant du véritable eldorado mental, mécaniques jongleuses suicidées au soda, rachitiques du Kung-fu dans un trip Mitchum au Dingwalls, amphétamines de détresse sous la menace nucléaire, sisters bondage quêtant un matricule Ravensbruck, prêtres karaté maquillés au sperme de Dracula, soli d’éternité plaquant les rictus au fond des gorges, baaders kitsch roulant des hanches sous le néon tiède, nubiles végétariennes agrippées au sexe tragique d’un héros, rings de chair fouettée par l’orage vertigineux des sens, stars de satin dégainant leurs seins blafards, capones de banlieue au regard de bière chaude, fétichistes assermentés de la brigade babacool, captain’ rockabilly ivre-mort sur le mur de Berlin Berlin Berlin, travestis pervers aux jarretelles de plexiglas, maniaques au coeur fissuré dans les égouts des métropoles, adolescents prostitués sanglotant dans les toilettes sur la nostalgie du futur, fantômes dérisoires fantasmant sur leur propre égo ou l’image d’une image et qui savent très bien tout cela, vrais zonards surinés gratis aux abattoirs, ménopausées hysters régressant dans des barboteuses à paillettes, guitaristes éperdus revendiquant le désespoir le plus pur à la Coupole, jeunes gens foudroyés par la grâce caressant les pieds d’Ariana, cadavres théoristes charcutés par les kids en sueur, gourous experts qui renient leur jeunesse sur les écrans de la Mort Télévisée.

Et, par derrière, l’institution normalisante chorégraphie les plaintes.

Marc Villard.

Famille

Publié

Famille lointaine.

Publié

La révolution mexicaine.

Publié

Miles Hyman, l’ami américain.

Publié

Hammett.

Publié

Honoré, géant des Batignolles.

Publié

Conversations secrètes.

Publié

C’est quoi ce truc qu’on appelle amour ?

Publié

Sans-abris.

Publié

Le Cinéma/Filmer par Juliet Berto.

Publié

Nicolas Moog.

Publié

Le Scribe et les renardes.

Publié

Juliet Berto.

Publié

Souvenirs de la gare des Chantiers.