Vinyl à la Maison Rouge.

Publié
vinyl_maison_rouge

La Maison Rouge présente la formidable collection de Guy Schraenen, commissaire d’exposition anglais, consacrée aux pochettes de disques réalisées par des artistes. On retrouve donc avec plaisir des visuels qu’on avait oubliés : ceux d’albums de Patti Smith, Graham Parker, Bobby "O", Kraftwerk, Sonic Youth et bien d’autres. Les artistes mis à contribution sur ces pochettes ne sont pas inconnus : Mapplethorpe, Basquiat, Keith Harring, Andy Warhol. Mais ce qui passionne également Schraenen ce sont les mouvements plastiques dont les animateurs furent sur la pochette et sur le vinyl. On pense au groupe Fluxus, à Ben Vautier, à la musique industrielle, à Hermann Nitsch, John Giorno, Klein, Wesselmann et toute la tribu beatnik : Allen Ginsberg, William Burroughs, Jack Kerouac.
Le collectionneur a regroupé également des livres-objets, éditions aujourd’hui rarissimes élevées avec le temps au rang d’oeuvres d’art à part entière.

Cette époque de rêve et de création prend fin en 1978 quand Phillips annonce la création du compact disc.

La Maison Rouge, 10 Boulevard de la Bastille, 75012, Paris. Du 19 février au 16 mai.

On peut en causer

Publié

Bye Bye Diego.

Publié

Rock Hardi.

Publié

Marion Brunet / Vanda / Albin-Michel.

Publié

Moi chez SKA.

Publié

Barbès trilogie chroniqué à Le polar sonne toujours 2 fois

Publié

Le soleil sur ma tête par Geovani Martins / Gallimard.

Publié

Nuit sombre et sacrée par Michael Connelly / Calmann-Lévy.

Publié

Jimmy.

Publié

La fièvre de Sandor Jaszberényi / Mirobole.

Publié

Martin et Malet.

Publié

Nicolas et Mouloud.

Publié

Dragged Across Concrete de Craig Zahler.

Publié

Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre.