On peut en causer



Un soleil sans espoir par Kent Anderson / Calmann Lévy.

Publié dans la rubrique On peut en causer

Kent Anderson ne force pas côté production. Un recueil de textes à 13e note et deux romans : Sympathy for the devil et Chiens de la nuit. Dans le présent texte, il utilise à fond sa bio puisque son personnage, Hanson, est un ancien des Forces Spéciales au Vietnam et à travaillé comme flic à Portland et Oakland. Nous sommes donc avec Hanson, dans un quartier d’Oakland où notre homme doit patrouiller (...)


Onze jours par Lea Carpenter / Gallmeister.

Publié dans la rubrique On peut en causer

Pendant onze jours, Sara attend des nouvelles de son fils Jason, porté disparu en Afghanistan. Le livre propose des allers-retours passé/présent pour expliquer comment ce garçon a été amené à s’engager dans les Navy Seals, unité d’élite de la marine, formés pour détruire, tuer et défendre « le monde libre ». La mère est plutôt une littéraire et le père naviguait dans des zones incertaines entre le pouvoir (...)


Le sorcier par Jérémy Bouquin / in8.

Publié dans la rubrique On peut en causer

La campagne a aussi ses marginaux. Raoul en est un. Autour de sa caravane, il stocke les monstres qu’il a chinés. Des tatouages lui couvrent le dos. Il nourrit les rumeurs au troquet du village mais il s’en fiche. Il ne cherche pas le contact. En revanche, tout le monde sait où trouver Raoul, quand les médecins baissent les bras devant la maladie. Ou quand la petite Margaux disparaît dans la (...)


Libération 68.

Publié dans la rubrique On peut en causer

Le quotidien Libération a choisi, pour parler de mai 68 et de l’anniversaire, de confier chaque jour de mai 2018 à un écrivain. A charge pour lui d’écrire une nouvelle courte (6000/7000 signes) située, elle, en 68. J’ai choisi le dimanche 12 mai. Il ne s’est rien passé ce jour-là en 1968. J’adore. Cette année, le 12 mai tombe un samedi. Je ne connais pas tous les noms d’écrivains ayant participé à ce (...)


L’été circulaire par Marion Brunet / Albin Michel

Publié dans la rubrique On peut en causer

Deux soeurs vivent chez leurs parents dans une ville du bas-Lubéron. L’aînée des deux ( 16 ans ) tombe enceinte et refuse de livrer le nom de son partenaire. Il est trop tard pour avorter et elle se coltine les regards en biais au lycée technique, les réflexions des voisins et la honte familiale. D’autant que son père, d’origine espagnole, a le sang chaud. Cette situation fait tomber les masques. Le (...)


L’héritage des espions par John Le Carré / le Seuil.

Publié dans la rubrique On peut en causer

Peter Guillam est âgé et ne fait plus partie du contre-espionnage britannique depuis longtemps. Il coule des jours heureux en Bretagne, entre son amie Catherine et la fille de celle-ci. On le somme de revenir à Londres pour discuter avec les nouveaux occupants du Cirque. Ceux qui mangent des graines, boivent de l’eau, répugnent au gluten et dégustent du drone metal le soir à la veillée. Ils (...)