Sur un mauvais adieu par Michael Connelly / Calmann Levy.

Publié

Harry Bosch a deux boulots. Il enquête pour son compte et donne un coup de main à la police de San Fernando en sous-effectifs. Côté privé, un milliardaire en fin de vie lui demande d’enquêter car il peut avoir laissé en cours de route un enfant qui serait donc son héritier. Il y a quelques milliards en jeu et beaucoup ne souhaitent pas voir apparaître un inconnu qui pourrait rafler le jackpot. L’autre enquête est celle de la police de la ville (proche de L.A.) qui essaie de mettre la main sur un violeur qui attaque des femmes chez elles et repart comme une fleur. Du coup, Harry n’a plus trop le temps de déjeuner avec sa fille mais, pour rester dans la famille, il fera appel à son demi-frère Mickey Haller car il a besoin d’un avocat pour l’héritage du milliardaire. Tout ceci est plutôt bien mené et j’ai une préférence pour l’enquête sur le fils éventuel car elle nous fait plonger dans le passé du garçon qui était au Vietnam en même temps que Bosch et aussi dans la communauté mexicaine établie aux US. A la fin du roman, la police de San Fernando propose à Bosch de travailler à plein temps avec eux. Il accepte. C’est bizarre, je ne suis pas étonné. Connelly est plutôt en forme dans ce roman qui n’est pas exceptionnel mais de qualité.

On peut en causer

Publié

Honoré. Mai 1968 / Mai 2018.

Publié

Polaroid.

Publié

Pandora 4.

Publié

Libération 68.

Publié

L’été circulaire par Marion Brunet / Albin Michel

Publié

L’héritage des espions par John Le Carré / le Seuil.

Publié

Le diable rebat les cartes par Ian Rankin / Le Masque.

Publié

Janvier noir par Alan Parks / Rivages.

Publié

Irving Penn.

Publié

Le monde d’après par Jean-Christophe Chauzy / Casterman.

Publié

No limit.

Publié

Les biffins à Evry.

Publié

Honoré dans l’allée verte.