Sempé.

Publié
Sempé.

La Mairie de Paris propose dans ses locaux une exposition gratuite consacrée à Sempé. Il s’agit d’une rétrospective, incomplète bien entendu, mais cette expo balaie la carrière du dessinateur, donnant à voir aussi bien le travail au trait noir que les images traitées au lavis, donc en couleur.

Sempé s’installa à ses débuts à la Cité des Fusains, rue Caulaincourt, puis le service militaire derrière lui, il prend position entre Montparnasse et Saint Germain des Prés. Musardant de bar en bar, il capte l’esprit parigot gouailleur et publie une première suite de dessins intitulée Monsieur Lambert. Ensuite, c’est la série Catherine Certitude réalisée en compagnie de Patrick Modiano qui apporte sa part de nostalgie incertaine. Suivront Le Petit Nicolas, Les Musiciens, Rien N’est Simple et bien d’autres. Cette exposition met également l’accent sur la longue collaboration qui lie Sempé au New Yorker. Toutes les couvertures dessinées par l’artiste sont présentées en regard des originaux. Ici, Sempé mute en illustrateur mais son oeil impeccable reste celui d’un journaliste. En 1987 il a obtenu le Grand prix de littérature de la ville de Bordeaux.

Il existe des visites animées pour les enfants de 6 à 11 ans. Il faut appeler le 0142765153. L’Hôtel de Ville annonce pour avril une expo Doisneau / les Halles.

On peut en causer

Publié

Honoré. Mai 1968 / Mai 2018.

Publié

Polaroid.

Publié

Pandora 4.

Publié

Libération 68.

Publié

L’été circulaire par Marion Brunet / Albin Michel

Publié

L’héritage des espions par John Le Carré / le Seuil.

Publié

Sur un mauvais adieu par Michael Connelly / Calmann Levy.

Publié

Le diable rebat les cartes par Ian Rankin / Le Masque.

Publié

Janvier noir par Alan Parks / Rivages.

Publié

Irving Penn.

Publié

Le monde d’après par Jean-Christophe Chauzy / Casterman.

Publié

No limit.

Publié

Les biffins à Evry.