Police de Sébastien Van Malleghem / Yellow Now.

Publié
Police.

Les parisiens ont découvert ce jeune photographe belge à l’occasion de Paris Polar dans le 13eme. La sélection des images proposait des photos du présent ouvrage et celles d’un autre consacré aux prisons. Les clichés de ce livre sont âpres et la tension est palpable sur les visages représentés. Les policiers sont saisis en action, les prévenus apparaissent égarés, blessés, morts. Comme le dit Sébastien, les flics belges sont issus de toutes les classes sociales. L’ambiance est nuiteuse, ça poisse et, comme le dit également le photographe, le mot "Police" est celui qu’on prononce quand on est vraiment dans la merde, quand les amis et la famille ne peuvent rien pour toi. Ses photos sont noires et blanches. Les demi-teintes ont tendance à disparaître comme chez Moriyama. D’ailleurs, les univers des deux créateurs semblent proches malgré la distance et les oppositions culturelles. Ce bel ouvrage ravira les amateurs de polar mais je le déconseille aux dépressifs.

On peut en causer

Publié

Irving Penn.

Publié

Le monde d’après par Jean-Christophe Chauzy / Casterman.

Publié

No limit.

Publié

Les biffins à Evry.

Publié

Honoré dans l’allée verte.

Publié

Dark Matter par Randy Newman / Warner.

Publié

Happy Days par Graham Hurley / Le Masque.

Publié

Memphis...yes, I’m ready par Dee Dee Bridgewater / Sony.

Publié

Circles à Marciac.

Publié

Les Gorgan par Mathieu Pernot.

Publié

Joel Meyerowitz à Arles.

Publié

Eduardo Arroyo.

Publié

Pêche interdite par Denis Flageul / in8