Places I Remember de Philippe Brossat / Les Mots et le Reste.

Publié
Le livre.

Brossat s’est fait plaisir : il a joué les journaliste et photographe en écumant les lieux mythiques du rock. On connaissait ceux spécialisés dans les morts violentes, ceux spécialisés dans les bios et ceux qui photographient les stars. Mais là, il s’agit plus du livre d’un fan doué, doublé d’un photographe. En passant aux studios Chess, Brossat nous remet en mémoire les heures fastes de la boîte. Pareil pour le Brill Building, usine à tubes New Yorkaise. Sans oublier l’Apollo et les studios Sun.
On voit défiler dans les pages de son livre, Elvis à Graceland, les fantôme du Chelsea, Springsteen roi d’Asbury Park, les Lennon au Dakota. Tant et tant que j’en oublie. Brossat ne nous épargne pas les détails : les lieux qui ont été déplacés, les adresses approximatives, les habitants qui ne connaissent pas les idoles de notre jeunesse, les tombes en trois exemplaires. Il est fan, il n’a pas oublié et, grâce à ce livre, nous non plus. La photo la plus émouvante est celle de la maison de Ringo Starr avec une vieille femme qui s’apprête à rentrer dans ce petit pavillon coincé. J’aime bien également la piscine de Cotchford Farm, là où Brian a effectué son dernier plongeon. En prime : les bande-son des années concernées.

On peut en causer

Publié

Irving Penn.

Publié

Le monde d’après par Jean-Christophe Chauzy / Casterman.

Publié

No limit.

Publié

Les biffins à Evry.

Publié

Honoré dans l’allée verte.

Publié

Dark Matter par Randy Newman / Warner.

Publié

Happy Days par Graham Hurley / Le Masque.

Publié

Memphis...yes, I’m ready par Dee Dee Bridgewater / Sony.

Publié

Circles à Marciac.

Publié

Les Gorgan par Mathieu Pernot.

Publié

Joel Meyerowitz à Arles.

Publié

Eduardo Arroyo.

Publié

Pêche interdite par Denis Flageul / in8