Petite nature 2. Même pas peur, par Chauzy / Fluide Glacial.

Publié

Chauzy continue à explorer son inconscient, ses peurs, ses petites lâchetés, sa vie de star intinérante de la BD française.

Deux histoires retiennent l’attention : Diffamation dont le scénario est signé Lindingre. Un dessinateur est convoqué au siège de sa maison d’édition car le fils de l’actionnaire de référence a cru se reconnaître dans un des personnages pitoyables croqués par le dessinateur. Il est très déçu et demande réparation. C’est jubilatoire et parfaitement plausible. L’autre narration est signé Barrois au scénario et met sous éclairage les adeptes maladifs de Second Life. Et l’on s’aperçoit qu’il y a un monde entre le virtuel et celui du plancher des vaches. On s’en doutait mais c’est bien de le dire.

Chauzy caracole sur ces scénarios, ces autofictions dans lesquelles il ne se ménage pas et ce manque d’illusions nous enchante. Le trait est toujours vif, la déglingue organisée et la vie, ridicule en permanence.

On peut en causer

Publié

Rock Hardi.

Publié

Marion Brunet / Vanda / Albin-Michel.

Publié

Moi chez SKA.

Publié

Barbès trilogie chroniqué à Le polar sonne toujours 2 fois

Publié

Le soleil sur ma tête par Geovani Martins / Gallimard.

Publié

Nuit sombre et sacrée par Michael Connelly / Calmann-Lévy.

Publié

Jimmy.

Publié

La fièvre de Sandor Jaszberényi / Mirobole.

Publié

Martin et Malet.

Publié

Nicolas et Mouloud.

Publié

Dragged Across Concrete de Craig Zahler.

Publié

Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre.

Publié

The miracle of Sargasso Sea de Syllas Tzoumerkas.