Pandora n°2.

Publié

Pandora est une revue consacrée à la BD. Elle est éditée par Casterman qui renoue avec l’époque de (A SUIVRE). Le texte est limité et l’objet ne comporte pas de pages critiques. Tout pour la BD et la fiction, donc. J’en parle car Loustal m’a proposé d’écrire avec lui une bande de quelques pages intitulée Du côté des docks. Il propose des fusains noirs réalisés sur le port de Lorient. Mais on trouve aussi Un bon fils de Götting, bien tourné, bien dessiné, La poupée d’Anthony Pastor (photo) avec une fin ambiguë, Eleanor Davis au trait graphique et foldingue, Matthias Lehmann avec Explosion à Conakry, le trait toujours hachuré proche de la lino et Jean Christophe Menu au dessin pétaradant comme on aime. Je ne cite pas tous les participants mais cette livraison est copieuse et permet à certains de tester des histoires en cours. Le thème est celui du chien mais je n’ai pas vérifié si tous avaient traité ce sujet canin. Vendu en librairie, 18 euros.

On peut en causer

Publié

Honoré. Mai 1968 / Mai 2018.

Publié

Polaroid.

Publié

Pandora 4.

Publié

Libération 68.

Publié

L’été circulaire par Marion Brunet / Albin Michel

Publié

L’héritage des espions par John Le Carré / le Seuil.

Publié

Sur un mauvais adieu par Michael Connelly / Calmann Levy.

Publié

Le diable rebat les cartes par Ian Rankin / Le Masque.

Publié

Janvier noir par Alan Parks / Rivages.

Publié

Irving Penn.

Publié

Le monde d’après par Jean-Christophe Chauzy / Casterman.

Publié

No limit.

Publié

Les biffins à Evry.