Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre.

Publié

Roman, Matthias Schoenaerts, purge une longue peine dans une ferme-prison du Nevada. Il entre dans un programme de réhabilitation fondé sur l’élevage et le dressage de mustangs sauvages. Sa fille enceinte lui rend rarement visite et leurs rapports sont distendus. L’homme s’intéresse aux chevaux et n’est pas contre le rapport homme-bête car il supporte difficilement ses co-détenus. Peu à peu, il s’intègre et parvient à se contrôler face à des animaux encore plus sauvages que lui. Sa fille reprendra contact.
La réalisatrice n’a pas forcé côté scénario mais son sujet à lui seul suffit. On comprend que ce film est un mix entre docu et fiction. Bien tourné, magnifiquement éclairé, ce Nevada bénéficie en outre de la bonne prestation de Matthias, granitique, et de celle de Bruce Dern, magnifique, qui a pris quelques cheveux blancs depuis The King of Marvin Gardens. Laure travaille actuellement sur une série intitulée The Act. A suivre, donc.
Présenté à Beaune.

On peut en causer

Publié

Jimmy.

Publié

La fièvre de Sandor Jaszberényi / Mirobole.

Publié

Martin et Malet.

Publié

Nicolas et Mouloud.

Publié

Dragged Across Concrete de Craig Zahler.

Publié

The miracle of Sargasso Sea de Syllas Tzoumerkas.

Publié

Piranhas de Claudio Giovannesi.

Publié

November road par Lou Berney / Harper Collins.

Publié

Prémisses de la chute par Frédéric Paulin / Agullo.

Publié

En attendant le jour par Michael Connelly / Calmann-Lévy.

Publié

Four seasons in Havana.

Publié

Claude Mesplède. 1939-2018. On ne t’oubliera pas.

Publié

Doisneau et la musique.