Mortelle protection par Robert Crais / Belfond

Publié

Une jeune milliardaire roule à fond la caisse dans les rues de Los Angeles. Elle s’emplafonne une voiture et voit, sans le savoir, un trio qui ne souhaite pas être repéré. Sa vie ne tient plus qu’à un fil car elle fait l’objet d’un contrat très sérieux. A priori, un seul homme peut la tirer d’affaire : Joe Pike. Celui-ci, lancé dans une opération "Je veux un responsable" fait appel à Elvis Cole pour protéger la jeune fille. Pour couronner le tout, on pressent des fuites officielles. Bref, c’est le souk au FBI et, pour faire bon poids, dans la propre famille de Larkin, la chauffarde en danger.

Après avoir laissé le beau rôle à Elvis Cole dans ses précédents livres, Crais propose Joe Pike en sauveur taciturne. Tout dans l’efficacité. J’ai dit ici que les livres de Crais sont bien faits mais il nous en donnait plus avec des révélations plus intimes concernant le passé d’Elvis, par exemple. Ici, ce n’est pas possible. Joe Pike impose un look physique et mental proche des militaires et, du coup, sa part d’ombre est négligeable. Rendez-nous Elvis, y’en a marre des implacables, nous voulons des brêles émotives.