Matt Verta-Ray par Mathias Moreau / Camion Blanc.

Publié
Matt Verta-Ray.

La première fois que je vis Matt Verta-Ray, il tenait une guitare derrière Jon Spencer. Nous étions au théâtre d’Angoulême où se produisait le groupe Heavy Trash. Il aurait pu également se nommer Rockabilly Trash. Le festival de la BD battait son plein et la présence de Spencer et Verta-Ray était légitime car on connaît depuis de longue date leur goût commun pour les comics. De chaque côté de la scène étaient installés Baru et Chauzy qui dessinaient sur la musique du groupe. Grace à une vidéo projection, les images se frottaient l’une à l’autre sur un écran géant. La musique était géante, elle aussi.

Mathias Moreau s’ingénie dans son livre à nous parler de tout cela mais surtout de Matt, ancien de la Factory de Warhol, producteur, compagnon de route des groupe Madder Rose, Speedball Baby et, bien sûr Heavy Trash. Grand guitariste, grand personnage. Le fil qui s’était noué sur scène entre Matt et Chauzy ne fut pas rompu et le cher Jean Christophe agrémente ce bon livre de nombreux dessins noir et blanc qui en rendent la lecture ludique et en harmonie avec les goûts graphiques du guitariste. Bref, c’est un cadeau de Noël, n’est-il pas ?

On peut en causer

Publié

Rock Hardi.

Publié

Marion Brunet / Vanda / Albin-Michel.

Publié

Moi chez SKA.

Publié

Barbès trilogie chroniqué à Le polar sonne toujours 2 fois

Publié

Le soleil sur ma tête par Geovani Martins / Gallimard.

Publié

Nuit sombre et sacrée par Michael Connelly / Calmann-Lévy.

Publié

Jimmy.

Publié

La fièvre de Sandor Jaszberényi / Mirobole.

Publié

Martin et Malet.

Publié

Nicolas et Mouloud.

Publié

Dragged Across Concrete de Craig Zahler.

Publié

Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre.

Publié

The miracle of Sargasso Sea de Syllas Tzoumerkas.