Lyon-Marseille, 2 à 1.

Publié

La différence entre ces deux équipes tient à la nature des buts marqués. Marseille, au terme d’une période de trente minutes euphoriques, récupère une balle perdue par Tiago. Maoulida avance sur son aile et balance le ballon à Pagis, coincé au centre, qui d’un coup de tête piquée remet dans la course de Lamouchi. Celui-ci passe le ballon entre les jambes de Coupet. Donc, un but dans le jeu.

Les réussites lyonnaises sont d’une autre facture. Dans le premier cas, le marseillais César veut laisser sortir la balle dans sa partie de terrain mais se la fait piquer par Govou qui centre instantanément pour Tiago. Celui-ci du plat de la chaussure trompe Barthez à contrepied. Le second but lyonnais est du à une erreur de défense encore plus lamentable de Marseille. Déhu veut repousser la balle
dans la surface de réparation, il rate son intervention et remet pour Govou qui plante un missile dans la cage de Bartez.

Côté marseillais on a surtout vu les nouveaux : Bonnissel, Maoulida et Pagis. Celui-ci, bon remiseur, actif, précis, perd très peu de ballons. Chez les lyonnais, Govou et Tiago, malgré son erreur, m’ont bien plu. Fred, rentré à la place de Carew, a eu le mérite de réveiller son équipe. Vous avez vu, Auxerre a perdu contre Bordeaux !! La haine que j’ai contre Bordeaux, c’est rien de le dire. Ajaccio s’enfonce au classement ; c’est mal parti pour les corses. La semaine prochaine on verra Vieri à l’oeuvre avec Monaco ; ça devrait nous changer de planète.