Low Down par A.J. Albany / Le Nouvel Attila.

Publié

Joe Albany, pianiste de jazz blanc est mort en 1988, quelques jours avant Chet Baker dont il était proche. Albany a gravé quelques album mais il est surtout connu pour avoir accompagné Charlie Parker.
Amy Jo, sa fille, a écrit ce livre pour raconter à sa façon ses années d’enfance auprès de ce père musicien et camé. La gamine fut en adoration devant son père, héros dans la vraie vie et dans la vie rêvée. La mère, par contre, n’est pas épargnée et son seul titre de gloire est d’avoir été la dernière maitresse d’Allen Ginsberg avant qu’il ne file dans les bras musculeux de Neal Cassady. Sheila laissa également croire qu’elle avait vécu avec Henry Miller.
Joe empile les rencontres lamentables, les travestis ou gagneuses de passage qui lui procurent sa came, les hôtels miteux, les concerts de merde dans des bouis-bouis infamants, y compris des tournées avec Mingus vécues comme un calvaire par le pianiste. La gamine suit le mouvement, pleine de fraîcheur. Elle est considérée telle une princesse par son père qui la tient le plus loin possible de la drogue : "J’étais princesse be-bop selon papa, d’ascendance musicale royale, fille du légendaire Joe Albany". Cet amour père-fille "on the road" est conté avec vivacité et malice par Amy Jo qui en veut toujours à Dizzy Gillespie de l’avoir laissée tomber sur la tête dans son enfance.
Low Down, le film tiré du livre et scénarisé par Amy, a été réalisé par Jeff Preiss avec John Hawkes et Elle Fanning dans les rôles principaux. Il pourrait sortir en France.