Les Infiltrés par Martin Scorsese

Publié


Comme chacun sait, Les Infiltrés est un remake d’Infernal Affairs, film hong kongais d’Andy Lau. Ce film original, tendu, nerveux, elliptique et baignant de bout en bout dans une lumière froide, dominée par les bleus et les verts, est un petit chef d’oeuvre du polar. On ne sait trop ce qu’a voulu prouver Scorsese en adaptant cette oeuvre mais ce qui est sûr c’est qu’avec les Infiltrés nous sommes à Hollywood, pas à Hong Kong.

Matt Damon, Jack Nicholson, Leonardo Di Caprio, Martin Sheen, j’en passe et des meilleurs, sont au casting. Jack en fait des tonnes comme d’habitude et Léo est vraiment au top. Deux mots sur l’intrigue. Deux jeunes gens suivent les cours de l’école de police sans se connaître. L’un est téléguidé par la mafia pour infiltrer les flics et l’autre (un peu schyzo) se voit proposer d’infiltrer la mafia. Bientôt, leurs renseignements respectifs neutraliseront les efforts des uns et des autres jusqu’à la confrontation attendue entre les deux hommes.

Martin Scorsese, c’est champ, contre-champ. Tranquille-pépère. L’image est inférieure à celle d’Andy mais Scorsese se rattrape avec une magnifique direction d’acteurs et une vitalité énorme due au montage . Ce film est à voir. Par contre, pour conserver des images de ce scénario génial, je recommande d’acheter le DVD d’Infernal Affairs.