Joel Meyerowitz à l’Hôtel de Sully

Publié

L’Hôtel de Sully présente une rétrospective, en 115 photographies, de Meyerowitz. Ces images ont été réalisées entre 1971 et 1980 sous le titre Out of the Ordinary. Réalisées, donc, pendant la guerre du Vietnam, ces photos rendent compte de l’Amérique "à domicile" en temps de guerre.

Meyerowitz, c’est la couleur. On pense immédiatement à Eggleston et à Stephen Shore, notamment, pour ces rues désertes et ces immeubles abandonnés. Mais Meyerowitz rend compte également de l’être humain à la manière d’un Winogrand, grand spécialiste des scènes de rue. Ce qui les différencie c’est le parti-pris de Meyerowitz quant au sujet central. Au cours de son travail, il abandonne l’idée du sujet unique pour faire rentrer dans ses images plusieurs personnages occupés différemment. Les images présentées ont été réalisées dans les rues de New York, celles de Paris et sur la plage de Cape Cod où le photographe avait ses habitudes. On peut également découvrir des quartier déserts de Saint Louis.

Les couleurs, parfois sourdes, de cette oeuvre, sont toujours animées par un élément strident qui peut focaliser l’attention. Pour les spécialistes, merci de noter qu’il travaillait avec une chambre Deardoff 8x10 en bois. Ceux qui ont aimé Shore et Eggleston peuvent visiter sans crainte Out of the Ordinary.

On peut en causer

Publié

Polaroid.

Publié

Pandora 4.

Publié

Libération 68.

Publié

L’été circulaire par Marion Brunet / Albin Michel

Publié

L’héritage des espions par John Le Carré / le Seuil.

Publié

Sur un mauvais adieu par Michael Connelly / Calmann Levy.

Publié

Le diable rebat les cartes par Ian Rankin / Le Masque.

Publié

Janvier noir par Alan Parks / Rivages.

Publié

Irving Penn.

Publié

Le monde d’après par Jean-Christophe Chauzy / Casterman.

Publié

No limit.

Publié

Les biffins à Evry.

Publié

Honoré dans l’allée verte.