Indian Creek par Pete Fromm / Gallmeister

Publié

Pete Fromm, étudiant, choisit la biologie animale à l’Université du Montana. Natif du Wisconsin, il ne sait trop expliquer ce choix et un beau jour, au bord de la piscine, une fille lui parle d’un job en forêt. Sept mois isolé, dans une tente, sur les hauteurs de l’Idaho pour surveiller un bassin de retenue. Celui-ci abrite un bon million d’oeufs de saumon qu’il faut protéger des rigueurs de l’hiver. Fromm plonge et, lui qui n’a aucune connaissance des forêts, se retrouve paumé dans des montagnes baignant dans une température moyenne de -25°.

Il doit apprendre à chasser, à dépecer des élans, à marcher avec des raquettes. Et à vivre seul avec pour seule compagne une petite chienne offerte par son copain Rader. Des chasseurs l’entrainent à la chasse au puma, il brise des rivières glaçées, fantasme sur le courrier qui arrive tous les 36 du mois, rate noël avec sa famille perdue dans la neige. Bref, il en bave. Pete Fromm arrive, à l’aide d’un talent fou, à faire passer ces longues journées dans le froid et la solitude. Il nous émeut, nous amuse et, surtout, ce livre nous change des récits du Montana écrits par de vieux trappeurs littéraires qui prennent un malin plaisir à rester obscurs. Ce récit est également une leçon de vie car Fromm rebondit en permanence, non pas en winner mais en ingénu enthousiaste.

L’auteur est né en 1958 et vit présentement à Great Falls dans le Montana.