Election 1 et 2 de Johnnie To / DVD.

Publié

La Wo Shing Society, plus ancienne triade de Hong Kong, s’apprête à élire un nouveau chef. Lok est celui des deux candidats qui se rapproche le plus des grandes figures de la triade. Son concurrent, hystérique et prêt à tout pour gagner, est un marginal violent. L’enjeu de l’élection est aussi la possession du sceptre qui indique le vainqueur. Une guerre implacable, pour l’obtention du sceptre et des suffrages, s’engage alors.

Crépusculaire, violent, terriblement humain également, le film de Johnnie To se hisse sans problême au niveau des bons Scorsese. L’image est sourde et la violence s’exprime sans arme automatique. On se castagne au couteau, au sabre. On se fracasse le crâne avec un rocher. Nous sommes très loin des stéréotypes "machine gun" du cinéma Hong Kongais. Ce film est magnifique.

Dans Election 2, Lok s’apprète à passer la main mais ça lui coûte. Jimmy, l’un des membres les plus doués de la triade, ne pense qu’à une chose : devenir un industriel respecté et légal. Mais la Chine lui propose un marché : se faire élire comme leader de la triade pour étendre ensuite son empire en Chine populaire.

Cruel, violent, retors, ce nouvel opus de Johnnie To est dominé par une mise en scène époustouflante. Le réalisateur est sans complexe et la subtilité des rapports humains renvoie toujours, par sa sobriété, au cinéma de Melville que To ne renie pas. Après Breaking News et PTU, Johnnie To a passé la vitesse supérieure et propose ici deux chef- d’oeuvres du cinéma de Hong Kong. On peut rattacher à ces réussites le formidable The Mission qui est également disponible en DVD. En attendant Exile, sorti l’été dernier sur les écrans à une date contraignante, qui éprouva des difficultés à trouver son public.