Claude Mesplède. 1939-2018. On ne t’oubliera pas.

Publié

Tu te souviens de la photo, Claude ? C’était à Frontignan et l’eau du canal bruissait à l’arrière. Nous étions attablés avec le vieil ours et il nous montrait du doigt la longueur de sa bite. Et moi je faisais oh, oh, tu nous prends pour des amerloques, Crumley. Toi, tu étais avec nous, bien serré, et tu rigolais, entre tes chers auteurs US et quelques frankaouis que tu avais à la bonne. Tu portais ta chemise de rouleur de dés à Vegas et tu avais déjà ton bon sourire plein de soleil. On avait ri en découvrant la panoplie de tennis des McDonald et les Ray Ban de Chesbro. Maintenant, tu ne seras plus là pour me parler d’un nouvel auteur Sri-Lankais qu’il faut absolument lire. Mais j’ai tendance à oublier les faits et les gens et quand je me pointerai au prochain salon, je te chercherai dans les travées. J’irai voir l’organisateur et je lui dirai, plutôt agressif, hé vieux, pourquoi le Claude il est pas invité ?

On peut en causer

Publié

Jimmy.

Publié

La fièvre de Sandor Jaszberényi / Mirobole.

Publié

Martin et Malet.

Publié

Nicolas et Mouloud.

Publié

Dragged Across Concrete de Craig Zahler.

Publié

Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre.

Publié

The miracle of Sargasso Sea de Syllas Tzoumerkas.

Publié

Piranhas de Claudio Giovannesi.

Publié

November road par Lou Berney / Harper Collins.

Publié

Prémisses de la chute par Frédéric Paulin / Agullo.

Publié

En attendant le jour par Michael Connelly / Calmann-Lévy.

Publié

Four seasons in Havana.

Publié

Doisneau et la musique.