BD reporters, jusqu’au 23 avril à Beaubourg.

Publié


Parallèlement à l’expo Hergé, Beaubourg a mis en place une exposition consacrée aux carnets et croquis de voyage de dessinateurs de BD ainsi que leurs dessins d’escales dans différents pays du monde. On retrouve donc sur les cimaises Loustal et ses croquis du Macchu-Picchu, du Maroc ou des iles Marquises. Charles Berberian à Lisbonne, Barcelone, Paris, Bruxelles ainsi que Mattoti à Angkor pourvu d’encre et de pinceaux. J’ai apprécié également Ferrandez, toujours fasciné par Alger la Blanche, Gérald Corridge dans les rues de Hanoï et Edmond Beaudoin sur le chemin de Saint Jean.

Evidemment, il est question de flanerie dans ces oeuvres, de paresse. Cela dit, j’y vois aussi l’expression de regards affutés en prise sur le réel. C’est alors que ces dessins de voyage se font témoignages et que le dessinateur mute en journaliste témoin de son temps.

L’expo, située à gauche de l’entrée, est facile d’accès mais la punition la plus terrible c’est de ne pouvoir feuilleter les énormes carnets de Loustal et Mattoti, enfermés sous verre. Nous les verrons certainement dans de prochains recueils.