Art Spiegelman / Galerie Martel

Publié

Spiegelman est à Paris. La Galerie Martel qui exposait récemment Milton Glaser et Brescia présente une rétrospective du travail de l’artiste américain. Rappelons que Spiegelman est le créateur de la revue Raw qui régna sur l’underground mondial durant de nombreuses années pour créer ensuite Little Lit qui ressemblait à un album BD . Outre son activité d’animateur, le dessinateur a pris le temps de créer des BD d’un graphisme toujours en mouvement. Il remporta un succès mondial avec Maus, livre qui lui valut le prix Pulitzer.

La galerie présente des planches de BD, des ébauches pour des couvertures de Raw, de Vertigo de Paul Auster, des déclinaisons de personnages. On peut voir également un mur de carnets de croquis et d’esquisses. Le nombre d’oeuvres présentées est important mais rien ne semble étouffé. Sur une table, Casterman propose les Carnets Secrets de Spiegelman qu’elle vient d’éditer. Trois petits livres cartonnés, superbement fabriqués, qui résument en partie le travail présenté à l’expo. L’homme est sympathique, disponible, souriant et ça nous change agréablement des cons prétentieux qui se pavanent dans certains lieux bien parisiens.

La galerie Martel, dirigée par Rina Mattotti est située rue Martel dans le 10eme arrondissement. Les premiers prix de vente sont à 600 euros.

On peut en causer

Publié

Bye Bye Diego.

Publié

Rock Hardi.

Publié

Marion Brunet / Vanda / Albin-Michel.

Publié

Moi chez SKA.

Publié

Barbès trilogie chroniqué à Le polar sonne toujours 2 fois

Publié

Le soleil sur ma tête par Geovani Martins / Gallimard.

Publié

Nuit sombre et sacrée par Michael Connelly / Calmann-Lévy.

Publié

Jimmy.

Publié

La fièvre de Sandor Jaszberényi / Mirobole.

Publié

Martin et Malet.

Publié

Nicolas et Mouloud.

Publié

Dragged Across Concrete de Craig Zahler.

Publié

Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre.