A very british gangster de Donald Mc Intyre (DVD)

Publié

Dominic Noonan, 39 ans dont 22 en prison, est un chef de clan à Manchester. Il fait dans le braquage, l’extorsion, le meurtre, la drogue. Multi Services. Il n’a pas confiance dans les adultes et s’entoure de jeunes gens qui lui sont dévoués. L’uniforme est un costume noir assorti d’une cravate et il est bien d’avoir le crâne rasé. Le film nous conte les démélés de Noonan avec la justice et la police. La justice c’est pas grave car les témoins partent souvent à l’étranger au moment de témoigner. Les flics peuvent s’acheter mais pas tous. Dans ce cas douloureux Noonan fait un peu de taule et c’est comme ça qu’il est devenu homosexuel. Une sorte de révélation.

A part ça, Dominic s’occupe bien de son fils et sa soeur reste très près des gens : elle garde les gosses des voisins et c’est elle qui le prévient quand un ami du quartier a un problême qui peut se régler par la force. Faut dire qu’à Manchester on n’appelle jamais les flics : avec Noonan, ça va plus vite.

Un jour, son frère accusé de 22 meurtres, se fait suriner par un dealer. Du coup, Dominic lui organise un bel enterrement : chevaux, haie policière, invités étrangers, lycées fermés (en signe de deuil, probablement). Le neveu de Dominic veut devenir chanteur et il chante My Way sur la tombe. A un moment du film, Mc Intyre lui parle de l’avenir et le gosse répond qu’il sera chanteur, il y a toujours des chanteurs dans les clans de gangsters. Regardez Sinatra, dit-il.

Tout ceci pourrait faire un bon film mais il s’agit d’un reportage et Noonan existe bel et bien. Il a accueilli Mc Intyre durant trois ans dans son clan, d’où ce film. On a du mal à y croire mais tout est vrai. Remarquable.