Marion Brunet / Vanda / Albin-Michel.

Publié dans la rubrique On peut en causer

Les mots d’Aznavour affirmant que la misère serait moins pénible au soleil nous reviennent à l’esprit en lisant Marion Brunet. Dans son précédent livre, elle laissait entendre que ceux qui vivent à plein temps dans le Vaucluse sont crispés sur les traites à payer de leur maison en cité. Leurs filles n’ont pour avenir que des métiers de troisième catégorie, quant au racisme il jaillit toujours, pour peu (...)


Le soleil sur ma tête par Geovani Martins / Gallimard.

Publié dans la rubrique On peut en causer

Geovani Martins est né dans un quartier ouest de Rio de Janeiro. Ses nouvelles sont donc situées dans les favelas autour de Bangu. Ceux qui vivent là semblent ne plus pouvoir échapper à la pauvreté. Et la seule chose qui les fait planer, c’est l’herbe. Ou la cocaïne, ou le crack. Mais, comme il est dit dans une nouvelle, le crack c’est la merde. Les adolescents qui survivent dans ces quartiers sont (...)