Jean Claude

Publié

Jean Claude speak à lui-même dans son brain (pcc MV).

- La France, la France. Tu vois, je parle plus à mes muscles, je parle au cosmos. C’est du meilleur, le cosmos, quand il me regarde moi. Et Dieu. Là, il est aware. Le cosmos, c’est la very great dream, c’est pas la France. En Belgique, tu enlèves le ciel, l’air du ciel, il tombe de la bière, je suis aware de ça. En France, tu fais pareil, il tombe des grenouilles. Cent grenouilles, ça te détruit toute une rivière. Moi, je donne mille grenouilles en Somalie et la faim elle existe plus, tu vois.

- Vous seriez plutôt pour ou contre l’assimilation, finalement ?

- La Belgique, c’est my country, tu vois. C’est physical, totaly physical, comme le sexe. Au début, le sexe c’est physical, après c’est le feeling dans ton cerveau. Prends les frites. La frite belge c’est aware même si tu préfères les légumes pour ton fluide des intestins, tu vois. En France, la frite c’est la pire que j’ai mangé de toute my life.

- Et les moules ?

- Je parle pas du sexe, une fois.

- Ah, les fameuses expressions belges !!

- Les belges te parlent avec les yeux, le language de brain à brain. Des fois, tu rencontres un belge qui est muet, il te parle quand même avec son feeling aware, ses yeux, c’est comme les chats, tiens là, j’ai un chat Doberman, hein ? Oui, chien, c’est pareil. Un animal qui cause pas avec sa bouche, eh bien, il est belge, tu peux lui parler avec ton oeil.

- Et Jacques Brel ?

- Jack, c’est comme myself. Avec la mer du nord pour dernier terrain aware. Au fait, t’as jamais touché l’oxygène de l’air ?

- Non.

- Moi, everywhere. C’est important. Si tu retires l’oxygène de l’air, t’es obligé d’avoir un masque comme le psy dans Le silence des agneaux. Et après, comment tu joues de la trompette ? Avec des bouteilles sur le dos ?

- Heu ... je voudrais revenir à la partition Wallonie-Flandre.

- Imagine, t’es sur la Grand’Place à Bruxelles et tu bois une Stella, c’est pas une fille, c’est une bière...

- Je sais.

- Bon. Finalement, t’aimes plus le goût de ta bière alors tu réclames un Spéculos, après tu reprends ta bière, puis un Spéculos. Nous les belges, on peut faire ça toute la fucking life, on est éternels dans le cosmos. Tu es dans l’air du cosmos et tu regardes la terre en bas, eh bien tu vois la Belgique de suite. On a le spirit qui affole les computers, on est comme ces types qui traversent la rue without theirs eyes mais lumineux dans leur body, carrément aware, dis donc, j’ai jamais fait une interview comme ça, c’est quoi ta came ? J’entends pas ... repasse -moi ta seringue. Voilà, c’est mieux. C’était quoi la question, t’es de CNN,c’est ça ?

- Pas vraiment. C’est la radio belge. C’était pour avoir votre avis sur le rattachement de la Wallonie à la France.

- Je sais pas. Je dois le dire à Dieu dans mon corps. Peut -être qu’il peut faire avec moi une sorte de special miracle. Le France et la Belgique, ils ont la même enveloppe mais le spirit c’est very different. Tu vois, un coq et un sanglier, ils ont la même enveloppe mais l’un est peut-être un réplicant, même enveloppe, tu vois, mais another guy. Quand je fais gonfler mes muscles à L.A. je suis peut-être un réplicant mais là, pour ta TV, je suis myself : Jean Claude Camille Francois VanDamme.

- Dites-le : vous êtes contre ?

- Be cool, il faut que tu soilles plus à l’attention de ton existence, c’est une question d’awareness. T’es pas enceinte, au moins ?

- Je suis un homme.

- C’est pareil. Don’t forget l’enveloppe : tu dois croire au moment. Si tu penses pas au moment, il arrivera rien.