16 Tons par Z-Star / Muthastar Records.

Publié
Zee Gachette.

Bon, d’accord, c’est du 2013 mais je n’avais jamais vu Zee Gachette et son groupe. Le manque est comblé car, récemment au Trianon, Keziah Jones a eu la bonne idée d’inviter Z-Star en première partie. Il faut voir comment la jeune black empoigne ses morceaux. Il y a du Joplin derrière, voire du Morrison. Nous sommes dans le rock, sérieux, donc sans complaisances. Deux morceaux sur les quatre de cet EP emportent l’adhésion : The good woman, avec Baptisttella carrément proche de Bonamassa à la guitare et Zee, à deux doigts de la syncope. Puis 16 tons of love, plus carré, taillé pour les radios. La jeune anglaise de Brighton doit sortir un album complet en fin de tournée. On suit ça.

On peut en causer

Publié

Bye Bye Diego.

Publié

Rock Hardi.

Publié

Marion Brunet / Vanda / Albin-Michel.

Publié

Moi chez SKA.

Publié

Barbès trilogie chroniqué à Le polar sonne toujours 2 fois

Publié

Le soleil sur ma tête par Geovani Martins / Gallimard.

Publié

Nuit sombre et sacrée par Michael Connelly / Calmann-Lévy.

Publié

Jimmy.

Publié

La fièvre de Sandor Jaszberényi / Mirobole.

Publié

Martin et Malet.

Publié

Nicolas et Mouloud.

Publié

Dragged Across Concrete de Craig Zahler.

Publié

Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre.