Piranhas par Roberto Saviano / Gallimard

Publié

Un groupe d’adolescents napolitains de 15 ans décide, sous l’impulsion de l’un d’eux, Nicolas, de monter une paranza. Une famille camorriste. Mais les gamins ne veulent reporter à personne. Nicolas, ivre de pouvoir et de réussite mafieuse, impose une discipline de fer au groupe. Naples leur appartient, tous doivent s’effacer au passage de leurs scooters. Ils briguent des places de deal et se moquent de l’ordre ancien. Le soir, ils rentrent chez eux où les attendent leurs parents car certains fréquentent encore le lycée. Les familles, effrayées par ces enfants qui ont choisi la pègre, ne savent plus trop comment gérer cette violence qu’ils devinent. Car leurs gosses s’entrainent à manier leurs armes en tirant sur des immigrés africains quand la nuit tombe.
Saviano a rédigé une sorte de prequel à Gomorra. Ceux que l’on voyait mettre en coupe réglée les vieux italiens dans les tours de Scampia, sont ici regardés avec quelques années en moins. On s’aperçoit qu’ils ne sont pas particulièrement pauvres, qu’ils sont scolarisés et que leurs parents les aiment et les nourrissent convenablement. Le phénomène camorriste a donc de beaux jours devant lui car l’origine sociale n’est pas en cause. C’est d’ailleurs pour ça que Saviano reste dans un rôle de témoin et ne donne pas de leçon.
L’écrivain italien adopte tour à tour une écriture du comportement ou psychologique selon les besoins. Ses personnages sont crédibles et proches du réel. On pense donc plus avec ce livre à une chronique napolitaine plutôt qu’a un roman. Dans tous les cas, c’est réussi.

Nouveautés

Publié

Liste Noire par Yvon Coquil / in8

Publié

L’apprenti.

Publié

Moscou 61 par Joseph Kanon / Le Seuil.

Publié

Sur la route avec Jackson.

Publié

Jackson.

Publié

Mai 68 vu par Marc Villard : Les lieux sont déserts, c’est dimanche à paris

Publié

Merci.

Publié

Autour de minuit.

Publié

Sandinista.

Publié

Par le vent pleuré par Ron Rash / Le Seuil.

Publié

La tête en noir n° 187.

Publié

Le coeur sauvage par Robin Macarthur / Albin Michel.

Publié

J’ai été Johnny Thunders par Carlos Zanon / Livre de poche.