Par la racine.

Publié
Le livre.

Ce n’est pas vraiment une nouveauté car ce livre a paru en novembre au moment du festival de Lamballe. Il s’agit d’un collectif emmené par un vieux qui perd la tête (moi, en l’occurrence) et de jeunes loups aux dents longues. Le thème de départ était Un coin de verdure. On m’a proposé d’en faire partie, connaissant mon peu de goût pour la chlorophylle. Vive la Bretagne. Mes trois compagnons sont les vainqueurs du concours de nouvelles lancé chaque année par La Fureur du Noir et la bibliothèque de Pordic. Celle-ci abrite, rappelons-le, le fonds le plus important de nouvelles noires francophones en bibliothèques. Il se nomme La Noiraude. Entretemps, le titre du recueil a changé mais les textes inscrivent d’une façon ou d’une autre la notion de verdure ou de nature. En réalité, chacun en fait à sa tête. On va pas se laisser emmerder. Voici les noms des gagnants du concours : Jean François Grosset, Jérôme Guingouain, Olivier Roux. Ce livre a bonne allure, il est bien fait et c’est Terre de brume qui l’édite. Donc, si vous ne le trouvez pas en librairie, indiquez le nom de cet éditeur.