Compagnons des forêts, Après la lune, juin 2006.

Publié

Nous, Compagnons des forêts, avions pour habitude de nous retrouver le soir de la Saint Sylvestre. Nous quittions nos défroques de traqueurs de sous-bois pour des costumes trop courts et des chemises blanches qui nous sciaient le cou.

Jeanjean, guide spitituel, commandait la manoeuvre, investissant le foyer du cinéma paroissial avec ses troupes. Il fallait décorer avec du papier crépon, charrier tables et chaises dans nos avenues tristes de banlieue et caser dans un coin une sono rachitique. Johnny Hallyday, Richard Anthony et Sylvie Vartan pointaient le nez sur les vinyls. Le soir des agapes, il s’agissait d’écarter les boléros et les valses agonisantes pour glisser à leur place nos chouchous énervés.