Approximations provinciales.

Publié
JPEG - 6.3 ko
La fiction.

Dans Zigzag, un livre écrit avec Jean Bernard Pouy, j’ai publié une nouvelle intitulée Approximations provinciales. Elle narrait la mésaventure d’une femme de ménage qui fiche à la poubelle, dans un musée de province, une installation construite par un artiste genre support/surface.

Aujourd’hui, je lis sur un site italien qu’une anecdote similaire s’est produite pour de vrai dans un musée de Bari. Anna Macchi a confondu deux installations en papier journal et carton avec des déchets. Les installations ont fini à la poubelle.

Extrait savoureux : "Je suis allé ouvrir la salle, j’ai vu tout ce foutoir par terre, les cartons, les bouteilles de verre au-dessus des cartons, un vrai bordel. Alors, j’ai pris les cartons, les bouteilles, j’ai tout mis dehors."

Le critique d’Art italien, Achille Bonito Oliva, vient au secours de la femme de ménage zélée : "Il est facile que le regard trébuche et méprenne une oeuvre d’art. Cela est arrivé notamment en 1978 à la Biennale de Venise, quand un peintre en bâtiment avait repeint ce qu’il pensait être une simple porte. C’était un chef d’oeuvre de Marcel Duchamp."

Blog-Actu

Publié

Top Ten 2007