Traques par Ian Rankin / Le Masque

Publié

Gordon Reeve, ancien des SAS, organise des stages de survie au Royaume Uni. Son frère, journaliste qui tient la bouteille, est assassiné à San Diego mais l’affaire n’est pas très claire. Du coup, Reeve part enquèter sur place. Le frère travaillait sur une société minée de l’intérieur et nommée la Co-World Chemicals. Je vous laisse imaginer les saloperies que ces gens couvrent sous le prétexte scientifique. Au cours de son enquète, notre homme s’aperçoit que le type du camp opposé qu’il va devoir affronter est un ancien compagnon de commando quand ils étaient sur les Malouines. Ils avaient des comptes à règler, ils vont pouvoir le faire.

Nous sommes donc face à un thriller. Un peu meilleur que le tout-venant frankaoui mais où sont passées l’écriture et l’émotion ? L’univers du stage de survie au début du texte est bien campé mais la période américaine un peu juste. Curieusement, l’intrigue n’est pas résolutive. Bref, je suis désarçonné par ce livre inabouti mais Rankin reste mon écossais préféré. A revoir.

On peut en causer

Publié

Le diable rebat les cartes par Ian Rankin / Le Masque.

Publié

Janvier noir par Alan Parks / Rivages.

Publié

Irving Penn.

Publié

Le monde d’après par Jean-Christophe Chauzy / Casterman.

Publié

No limit.

Publié

Les biffins à Evry.

Publié

Honoré dans l’allée verte.

Publié

Dark Matter par Randy Newman / Warner.

Publié

Happy Days par Graham Hurley / Le Masque.

Publié

Memphis...yes, I’m ready par Dee Dee Bridgewater / Sony.

Publié

Circles à Marciac.

Publié

Les Gorgan par Mathieu Pernot.

Publié

Joel Meyerowitz à Arles.