Le cinquième témoin par Michael Connelly / Calmann-Lévy.

Publié
Le roman.

Seulement quelques mots concernant le dernier roman de Michael. Nous sommes avec Mickey Haller à L.A. et il se voit confier la défense d ’une femme accusée de meurtre et victime avant ça d’une saisie sur son bien (une maison). C’est la bonne idée du livre : nous parler des saisies et du problème des subprimes. Comment les banques et leurs sous-traitants arrivent à mettre à la rue des familles entières qui, crise oblige, n’arrivent pas à payer leurs traites.

Pour le reste, il s’agit d’un roman de procès. Donc d’un genre à l’intérieur d’un genre. Je n’ai rien contre mais il faut aimer ça. On est plutôt admiratifs devant le travail effectué par Connelly en direction du juridique que par ses qualités d’écrivain. Grosse doc, consultants nombreux.

Ce livre-ci, par son sujet, est plus intéressant que le précédent consacré à l’avocat Mickey Haller (Volte Face). La référence de cette série consacrée à l’avocat reste cependant La défense Lincoln.