Film Noir par Stéphan Oliva.

Publié
Film noir

Voici un an, Illusions Music proposait un CD du pianiste Stéphan Oliva consacré à des compositions écrites pour des films noirs. On trouve donc sur cette galette la musique de La nuit du chasseur, Double indemnité ou encore L’ami Américain. Néanmoins, les compositions les plus fines et les plus structurées restent à mon sens la musique que John Lewis composa pour Le coup de l’escalier de Robert Wise, grand film et superbe musique. J’ai un faible également pour la compo de Franz Waxman dédiée à Sunset Boulevard de Billy Wilder. Mais le pompon va à la B.O. de The long goodbye de John Williams. Rappelons que le film éponyme au roman est signé Robert Altman. Marlowe donnait un coup de main à l’un de ses copains qui lui faisait un enfant dans le dos pour finir. La musique de Williams jouée et chantée sur tous les tons traversait le film telle une rengaine nostalgique évoquant l’amitié perdue. Stéphan Oliva se présente donc en solo sur l’album et son toucher sensible évite les effets et séduit par sa retenue.

After Noir

L’histoire de ce disque dit qu’à la fin de l’enregistrement, le pianiste, séduit par ces musiques "noires", se prit au jeu et proposa un second album intitulé After Noir composé uniquement (une seule exception) de musiques créées par le pianiste. Chaque morceau porte le nom d’un comédien : Robert Ryan, Humphrey Bogart, Gloria Grahame etc... Cet opus est disponible sous la référence Sans Bruit sous forme de fichier web. Derrière le projet global, on retrouve Philippe Ghielmetti à qui l’on doit nombre de productions jazz de qualité, aussi bien chez Illusions que chez le défunt label Sketch.